loader

Autonomisation de la femme maraichère et amélioration de sa santé sexuelle et reproductive Denise Nyakeru remet des kits d’accouchement et de dignité aux femmes

La Première Dame de la République, Denise NyakeruTshisekedi a lancé mardi 4 août, la campagne d’autonomisation de la femme maraichère et vendeuse ambulante de Kinshasa. À cette occasion, l’épouse du Président de la République Félix Tshisekedi était au quartier Sanga Mamba dans la commune de Ngaliema, où elle a, en partenariat avec le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), procédé à la remise des kits d’accouchements individuel aux femmes enceintes pour renforcer leur résilience et des kits de dignité aux accouchées et allaitantes. Il s’agit d’un accompagnement qui s’inscrit dans le cadre du partenariat entre la FDNT et l’UNFPA en matière de l’autonomisation de la femme et l’amélioration de la santé sexuelle et reproductive des femmes et des filles.

A Sanga Mamba, Denise NyakeruTshisekedi a visité la maternité Don Bosco des sœurs de la charité de Jésus. C’est là qu’elle a remis ces kits pour garantir les conditions d’hygiène des femmes enceintes, celles qui ont accouchés, ainsi que leurs bébés.

La Distinguée Première Dame a également remis des kits de prévention et de protection des infections dans le cadre de la lutte contre la propagation de la COVID-19 en milieu hospitalier.

Signalons par ailleurs que le don de l’UNFPA acquis grâce à la contribution de ses bailleurs du Canada de l’Ambassade de Suède à Kinshasa/Embassy of Sweden in Kinshasa et la banque mondiale en collaboration avec le Ministère de la santé, contribue à la matérialisation de la vision de la Première Dame dénommée Plus Fortes.

 

Soutien aux femmes ambulantes de pains

Dans le cadre de son combat pour l'autonomisation de la femme congolaise, la Fondation Denise NyakeruTshisekedi a doté 2.500 vendeuses ambulantes de pains d'un fonds pour relancer leurs activités. C'était dans le cadre du lancement de la nouvelle campagne d'autonomisation des femmes vendeuses ambulantes de pains.

Denise Nyakeru était descendu le même mardi 4 août dans les communes de Mont-ngafula et Selembao, où elle a salué le dévouement avec lequel les femmes de ces communes exercent leur commerce de proximité qui nourrit des familles.

L'épouse du chef de l'État a par ailleurs rappelé aux femmes le respect des gestes barrières qui reste de stricte application malgré la levée de l'état d'urgence sanitaire en RDC.

Les vendeuses à la sauvette dont le courage n'est plus à démontrer et qui ont attiré l'attention de la première dame, ont bénéficié de la campagne d'autonomisation de la femme lancée. De la boulangerie Boma Libala à MasangaMbila où s'approvisionnent en pains les vendeuses de Mont-ngafula et Selembao, Denise Nyakeru a donné un nouveau souffle au commerce de proximité à Kinshasa touché par la crise sanitaire due à la pandémie de Covid-19.

Signalons enfin que cette campagne d'autonomisation de la femme va s'étendre dans d'autres coins de la Capitale. Elle permettra également aux boulangeries artisanales tenues par les congolais d'augmenter de 30% leur chiffre d'affaires.



Actualités Récentes