loader

Grâce à la communauté internationale: La Monusco construit une nouvelle base militaire pour les FARDC dans le Grand Nord

Avec l’aide de la communauté internationale, la Monusco construit une nouvelle base militaire à Kididiwe, le quartier général des ADF à plus ou moins 10 Km du Nord-est de Béni, pour consolider les opérations dans les Mayangose menées contre les ADF et de protéger la population. « Bonne visite à une nouvelle base en construction par la MONUSCO  avec le soutien de la communauté internationale pour soutenir les FARDC dans leurs efforts contre les ADF alors que nous travaillons ensemble pour protéger la population de Beni et arrêter les massacres brutaux », se félicite Mike “Nzita” Hammer, ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique en Rdc

Disons que ce projet consiste en la construction de ce casernement bénéfique aux FARDC dans le Grand Nord. Certains seront érigés à Beni dans les anciens bastions des Forces démocratiques alliés (ADF) et ceux de l’Ituri à Diubwe Humu. Pour Beni, les premiers travaux ont débuté à Kididiwa1, l’un des anciens campements des ADF pendant plusieurs années. Ceci permettra aux FARDC de consolider les acquis des opérations menées dans le Mayangose, précise le Colonel Mbayaya Mpingu Marcel, Commandant de la 312ème bataillon de Génie militaire congolais dans les Opérations Sokola1.

« L’objectif, c’est de faciliter une mobilité des FARDC. En fait, c’est pour permettre de consolider les opérations que nous avons menées dans le secteur de Mayangose, afin de protéger la population. Nous avons au moins 7 casernements à construire au bénéfice des FARDC. Il y a en 5 dans le Grand Nord et 2 dans l’Ituri. J’espère que ça va s’étendre dans le Sud-Kivu, pourquoi pas ailleurs », ajoute cet officier militaire.

La Monusco à travers ce projet, veut appuyer le succès des FARDC pour une protection efficace des civils, a confirmé David Gressly, représentant adjoint du Secrétaire général de l’ONU en Rdc, chargé des Opérations. Il est aussi Coordonnateur des interventions d’urgence des Nations Unies pour la lutte contre l’Ebola.

« Nous voulons faire le maximum en soutenant le succès de l’armée congolaise et je crois qu’avec ça, on peut toujours prendre position dans une région qui était contrôlée par les ADF, ça c’est très important pour la population », dit-il.

En visite des travaux, David Gressly était accompagné de l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique en Rdc, Mike Hammer, du commandant adjoint de la force de la Monusco, le Lieutenant-Général Lion et différents membres du corps diplomatique en Rdc.



Actualités Récentes