loader

Kinshasa vibre au rythme du 42ème sommet ordinaire de la SADC

Le Chef de l'État Félix-Antoine Tshisekedi a désormais entre ses pommes de mains, le bâton de commandement de cette Communauté. Il a l'effectivité du  pouvoir et tous ses attributs pour mener à bon port la SADC.  Cela, après moult péripéties en terme de travaux préparatoires, impliquant ainsi tous les services de la Présidence de la République, du Ministère de l'Intégration régionale et Francophonie ainsi que d'autres. 10 Chefs d'État parmi les 16 que compte la SADC étaient présents à cette Cérémonie de haute portée africaine.

Pour rappel, le Royaume d'Eswatini était représenté par Sa Majesté Roi Mswati III, la RDC par son Président, Félix-Antoine Tshisekedi, le Malawi par son Président De Lazarus Chakwera, Maurice par le Président Prithvirajsing, le Mozambique par son Président, S.E Filipe Jacinto Nyusi, la Namibie par son Président, Dr Gage G. Geingob, les Seychelles par son Président Wavel Rankalawan, l'Afrique du Sud par Matamela Cyril Ramaphosa, la République-Unie de Tanzanie par la Présidente Samia Suluhu Hassan, la Zambie par Hakainde Hichilema, le Zimbabwe par Dr Emmerson Dambudzo Mnangagwa, le Botswana par le Vice-président Slumber Tsogwane, le Royaume du Lesotho par le 1er Ministre, Dr Moeketsi Majoro, l'Angola par S.E l'Ambassadeur Tete Antoni, Ministre des Relations extérieures, l'Union des Comores par M. Dhoihir Dhoulkamal, Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale et du Madagascar par Richard James Rendriamandranto, Ministre des Affaires étrangères. Ce Sommet était aussi marqué par la présence du Secrétaire Exécutif de la SADC, M. Élias Mpedi Magosi.

 Après une brève cérémonie de présentation des Chefs d'État et de Gouvernement par le Protocole d'État, l'assistance a eu droit à plusieurs allocutions de circonstance à savoir :

Celle d'introduction prononcée par le Secrétaire exécutif de la SADC, l'allocution de bienvenue par le Président entrant de la SADC, Félix-Antoine Tshisekedi, celle de Mme la Secrétaire exécutive de la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique, Dr Vera Songwe, ainsi que celle du Président de la Zambie, Mr Hakainde Hichilema. Après cette étape cruciale, place était accordée à l'annonce des lauréats régionaux du concours de dissertation et du prix des Médias 2022 de la SADC, organisé pour les écoles secondaires.

Viendra l'étape de la présentation des médailles en l'honneur des Fondateurs de la SADC, entre autres, les Feus J. Nyerere, Samora M., Robert Mugabe, etc. La parole était accordée au Dr Lazarus Chakwera, Président du Malawi et Président sortant de la SADC pour circonscrire différentes étapes qui ont émaillé son mandat. Au cours de son speech, le Président Malawite a réaffirmé sa volonté d'être à côté de son homologue F.A Tshisekedi pour relever plusieurs défis économique, sécuritaire, sanitaire, commercial, conformément à la feuille de route de la SADC. Il a, enfin, invité le nouvel entrant à continuer sur cette lignée.

Les grandes lignes du mandat de Félix Tshisekedi

Peu après, Félix Tshisekedi était appelé à prononcer son discours d'acceptation de son nouveau mandat.

À l'en croire, le nouveau Président a annoncé les grandes lignes de son mandat à savoir :

En étroite collaboration avec le Secrétariat de la SADC, la RDC travaillera de manière à accorder la priorité à un certain nombre d'activités dans le cadre de la mise en œuvre du plan indicatif régional de développement stratégique, en appliquant ce thème choisi. Il a pris un engagement ferme de développer les groupements industriels régionaux comme base solide, permettant d'améliorer la compétitivité des chaînes de valeur régionales ainsi qu'à supprimer l'environnement réglementaire et politique qui constitue un obstacle à ces chaînes de valeur régionales.

Il a en outre souligné que  les infrastructures étant essentielles à l'intégration régionale, la RDC accordera la priorité à l'accélération de la mise en œuvre de projets  d'infrastructures clés, en particulier ceux liés à l'expansion et à l'amélioration de la capacité de production et de transmission d'énergie dans la région.

Ce programme intégration de la SADC est réalisable si les membres continent à travailler comme une seule Région.

À ce titre, a-t-il poursuivi,   il a salué le travail fait par le Président sud-africain, Cyril Ramaphosa, Président sortant de l'Organe de coopération en matière de politique, de défense et de sécurité de la SADC. Félix- Antoine Tshisekedi a, en outre, loué les efforts de son homologue sud-africain dans le sens des progrès louables accomplis dans la consolidation des principes démocratiques de transparence et de l'État de droit, de la paix et sécurité dans la Région au cours de son mandat.

Enfin, le Chef de l'État congolais Félix Antoine Tshisekedi a fait savoir que la RDC, à travers lui, s'appuiera sur le travail de ses prédécesseurs, à appliquer et à maintenir les acquis obtenus à ce jour par les présidences tournantes à la tête de la SADC.

Compte tenu de l'importance capitale que revêt cet aspect de choses susdécrit, Félix Antoine Tshisekedi s'engage à réaliser les progrès dans le cadre de l'intégration régionale, gage du développement durable des États membres de la SADC.

Dans un bref délai, nous mettrons sous presse le communiqué sanctionnant la fin des travaux de ce 42ème Sommet ordinaire de la SADC à Kinshasa.



Actualités Récentes